( 16 mars, 2009 )

zIPOshow à Levallois – expo

Voici un second article sur la manifestation.
Cet article s’oriente quand à lui à montrer quelques photos sur les très belles tables proposées par les différentes associations présentes : IPO, Toutatis, Sénéchaux de Champagne, etc …

Sécession : Gettysburg

pict010.jpg
 

 

 

 

 

 

vue globale de la table de Gettysburg.

pict011.jpg

 

 

 

 

 

 

la cavalerie nordiste démonte pour tenir le terrain, et attend les renforts.

pict017.jpg
les « blacks hats » arrivent !!! attention l’« Iron Brigade » va faire mal.

pict012.jpg
un superbe régiment sudiste.

pict015.jpg
les tigres de Louisiane.

1er Empire : Austerlitz

pict019.jpg

pict020.jpg

pict021.jpg

pict022.jpg

Antique : incursion de germains

pict048.jpg

pict052.jpg
on dirait bien que c’est Maximus, non ?

pict051.jpg

pict050.jpg

pict053.jpg

pict054.jpg

Médiéval : Legano (1176)

pict029.jpg

pict028.jpg

pict026.jpg

pict025.jpg

1ère Guerre Mondiale : Verdun

pict031.jpg

2ème Guerre Mondiale : Opération BlueCoat

pict038.jpg

pict039.jpg
les américains.

pict042.jpg
les allemands.

 

( 16 mars, 2009 )

zIPOshow à Levallois – tournoi FoG

Le week end du 14 & 15 mars s’est déroulé la manifestation ludique « Petites Guerres 2009″, organisée par les IPO (Immortels Paris Ouest) et Toutatis.

Personnellement, j’ai participé au tournoi sur la règle Field of Glory. Au final, j’ai fini à une honnorable 12ème place, avec pour lot : 1 magazine Vae Victis, 1 livrets Field of Glory, une maison Gauthey Miniatures et une boite de figurines américaines pour une embuscade à Fallujah (ville à l’ouest de Bagdad, en Irak).

Je ne vais commenter qu’une seule de mes parties, celle contre Ignace Gomez : un match nul défavorable, où je mérite une valise.

pict001.jpg

Ignace contrôle son positionnement, et trouvera facilement la faille de mon armée.

pict005.jpg


Ma phalange tient mais ne rompt pas.

pict004.jpg


Pour Ignace, ce sont ces Cataphractes qui tiennent coute que coute. 

( 10 février, 2009 )

Les Texas Rangers pour LotOW

Après les indiens voici les Texas Rangers pour la règle LotOW.

Bien évidemment, pour cette bande, je me base sur les noms de la série Walker texas rangers. Pour le chef de la bande par contre, il s’agit bel et bien du nom du fondateur de cette unité qui existe toujours de nos jours.

Colonel John C « Jack » Hays :

pict015.jpg

Coldell Walker :

pict017.jpg

Jimmy Trivett :

pict016.jpg

les autres rangers :

pict018.jpg

 

( 10 février, 2009 )

Indiens pour LotOW

Voici ma bande d’indiens pour la règle Legend of the Old West, éditée par Warhammer Historical.

Depuis quelques mois, le club des Chevaliers du Littoral organise tous les mois une partie sur cette règle. L’instigateur de ces parties régulières n’est autre que notre dynamique et doyen Yves, népalophile à ses heures.

voici les fiers indiens sur leur appaloosa, « marmotte fougueuse » et « pluie discrète » :

pict010.jpg

« Coyote futé », le chaman :

pict013.jpg

les indiennes, dont « petit vent du matin » que l’on voit à gauche perdre des consignes de la part de sa mère « nuage gris » :

pict011.jpg

l’archer de la bande « lapin rusé », un vrai sniper avec son arc (3 adverses hors de combat en 2 parties) :

pict012.jpg

le reste de la troupe, « canari sauvage », « papillon agile » et « loutre joyeuse » :

pict014.jpg

( 26 janvier, 2009 )

Préparation TN 2009

Pour les 10 ans du Tournoi Normand, je prends la succession de votre défunt Nicolas pour présenter le combat moderne. Basé sur la règle de jeu « Challenger », je vais réaliser une table représentant un combat qui fut potentiel pendant quelques temps : une offensive américaine en Iran.

L’échelle utilisée sera comme d’habitude le 6mm (1/300e).
La table représentera une incursion américaine en territoire iranien, ave comme objectifs : la prise d’un aérodrome, la destruction d’usines, et la prise de la Kashbah du chef local.

Voici quelques éléments de décor déjà réalisés :

pict008.jpg

pict006.jpg

pict007.jpg

Une compagnie de T-62, soit 6 pelotons de 5 blindés et un commandement avec 2 blindés :

pict003.jpg

pict002.jpg

Enfin un peloton d’infanterie et 2 sections anti-aérienne :

pict005.jpg

pict004.jpg

( 2 août, 2008 )

BloodBowl

Pour changer un peu de l’antique-médiéval, Thomas et Sylvain se sont amusés à faire quelques « touchdowns » dans l’après-midi. Un seul en fait !!!

pict006.jpg

La règle de jeu s’appelle BloodBowl, éditée par Games WorkShop. On peut ainsi réaliser des match de football américain avec les races qui peuplent la « terre du milieu », tirée de la saga de Tolkien.

Sylvain prend des nains, ceux sont des athlètes rapides, mais sur de très courtes distances comme le dit si bien Gimli, le nain le plus connu de la terre du milieu.
Thomas, lui joue dans la subtilité avec des orcs. aaarrrggghhh !!!!!

pict013.jpg

La partie fut apparemment plaisante. Vu de l’extérieur, la partie était chargée de suspense, avec un Sylvain acculé en défense face à un Thomas très agressif. Tout s’est joué dans le dernier avec un « touchdown » de Thomas.

( 2 août, 2008 )

FoG – Indo-Greek Vs Mid-Republican Roman

Aujourd’hui, j’affronte le redoutable « bol au dé« , très bien connu des IPOs. Je m’attends au pire vu la chance dont bénéficie Virgil en temps normal. Pour exemple, ces trois premiers dés lancés donnent : 6 – 6 – 4. Le ton est donné.

Vu les erreurs tactiques que j’ai faites contre Robin, je persiste à jouer mes « Indo-Greeks”. Etant en phase d’apprentissage de la règle, je pense qu’il vaut mieux me limiter à une voir deux listes d’armées, pas plus.

Le terrain est placé.
Comme a chaque fois, mon adversaire a l’initiative. Virgil choisit « agricultural ». Je décide de me mettre le maximum de terrain inégal, vu l’armée qu’il joue : du « Polybe Roman ». L’arme de Virgil est composée de pas moins de 20 BG !!!!!!

Déploiements :

Je passe le déploiement de Virgil, car il s’agit d’une ligne  avec une multitude de BG de légionnaires, et 4 BG de LF en écran. Sur son aile gauche, il dispose sa cavalerie.

De mon coté, je choisis au centre de mettre ma force de rupture : El + Hch + EL, avec les crétois en support. Je dispose mes piquiers sur mon aile gauche avec les thuréophoroï et 1 BG de LF. Sur ma droite, j’aligne comme d’habitude mes javeliniers et les archers indiens derrière un écran de LF. Ma cavalerie (Cv) est disposée dans un rôle de réserve, en effet je me rappelle encore comment elle s’en fait réduire en boullie la dernière fois. Mes LH vont harceler.

pict008.jpg

Déroulement de la bataille :
sur ma gauche : 

  • mes LF, je dégomme au tir 2 BG de vélites romains.
  • les thureophoroi mettent en déroute les MF romains, et tiendront face aux triarii.
  • les piquiers chargent les légionnaires, qui essaieront de prendre ma phalange de flanc.

pict010.jpgau centre :

  • les Hch font craquer 2 BG de légionnaires.
  • les éléphants mettent en déroute 1 BG de légionnaires et en mettent 1 Bg en fragmenté.
  • les scythes envoient les LH romaines rejoindre leurs ancêtres.

pict009.jpg

à droite :

  • mes archers indiens (8 plaquettes) tiennent bon face un 1 BG de légionnaire et 1 BG de triarii.

pict012.jpg Bilan : 

Virgil abonne la partie losque j’atteins 13 points de victoire. Il me suffisait d’encore deux phases, je pense, pour venir à bout de cette armée.
Concernant l’armée proprement dite, mon choix de déployer les chariots alliés indiens (Hch) encadrés par 2 Bg d’éléphants me parait être pas mal du tout. Il est vrai que je ne peut pas marcher en ligne de bataille, mais les 3 BG bougeant à la même vitesse, donc moins dérangeant.
Juxtaposer la phalange et les thurophoroi est également intéressant. Celà donne une bonne force de frappe.
Par rapport à ma partie avec Robin, je ne me suis pas enfermé dans une pseudo-bulle et j’ai joué de façon agressive, et celà paie.
L’enseignement à tirer de cette partie est simple : s’appuyer sur le terrain, ne pas déjouer, et être agressif.

( 30 juillet, 2008 )

FoG – Indo-Greek Vs Palmyrian

J’attaque ma 4ème partie de FoG depuis la publication de la règle. Mon adversaire du jour est : Robin, celui qui maitrise le mieu la règle au sein des Chevaliers du Littoral. Je sens que je vais souffrir.

Fier de ma victoire de la semaine dernière, je décide de jouer la même armée, c’est à dire « Indo-Greek ». Je n’y apporte aucune modification.
Comme je m’en doutais, Robin retourne à ses premiers amours, et va donc aligner une armée « Palmyran ».

Le terrain est placé.
La steppe est choisi par Robin, et çà se voit. Je n’ai qu’une malheureuse brousaille sur ma droite où je puisse m’appuyer. snifff …

Déploiement de Robin (de ma gauche vers ma droite) :

3 BG de cavaliers (LH – en écran sur toute sa ligne de front)
2 BG de cataphractes (Ct)
1 BG d’auxilaires (MF)
1 BG d’archers (MF)
3 BG de légionnaires soutenus par des archers (2 HF + 1 MF)
2 BG d’archers (LF)

Mon déploiement (de ma gauche vers ma droite) :

1 BG de cavaliers scythes (LH), auquel j’ai oublié 2 plaquettes
1 BG de cavaliers grecs (Cv)
1 BG de cavaliers indiens (Cv)
1 BG de chariots indiens (Hch)
2 BG d’éléphants 
1 BG de phalangistes (HF)
1 BG de thurephoroi (MF)
1 BG de javeliniers indiens (MF)
1 BG d’archers indiens (MF)

3 BG d’archers indiens des montagnes (LF – en écran)
1 BG d’archers indiens (MF – allié et classé « Poor » – en fond de table)

pict004.jpg

Déroulement de la bataille :
sur ma gauche : 

  • bah ……. j’ai pas d’aile gauche. Robin réalise un contournement de mon armée par mon flanc droit, avec 2 BG deLH et 2 de Ct.

au centre gauche :

  • les Hch vont renvoyer voir leur ancêtres aux éléments du BG d’archers qui est venu à proximité.
  • les 2 BG d’éléphants vont manoeuvrer sans arrêt pour finalement aller taper des cataphractes, qu’ils n’ont pas eu le temps de mettre en déroute.
  • les cavaliers indiens vont se faire tailler en pièce par les cataphractes. Il s’agit de mon premier BG à partir en déroute.
  • les cavaliers grecs vont tenter de tenir face à la supériorité numérique et qualitative de l’adversaire.

au centre droit :

  • la phalange bouge pour rien. Elle a été mal déployée, il s’agit du seul BG qui bouge de 3 MU dans l’armée.
  • les thureophoroi arrivent à mettre en déroute le BG de « lanciarii ».

à droite :

  • les 2 BG de LF partent à l’assaut des LF adverses. Une charge pour rien.
  • le BG d’archers crétois fait face au « lanciarii » pour tenter de les désorganiser mais sans succès. Il fuit au charge succéssives dont il fait l’objet.
  • le BG d’archers indiens et celui de javeliniers tentent de rattraper les LF adverses, en appui des 2 BG de LF, mais sans succès.

pict005.jpg

 Bilan : 

La partie doit être arrêtée de bonne heure, pour des raisons bilatérales.
Je pense que si nous avions joué 2 tours de plus, je me serais haché menu. Toutefois, un voir deux autres BG adverses auraient rejoints leurs ancêtres.
Cette partie m’a permis de rectifier des erreurs que nous avions commises avec Sylvain la semaine précédente et d’éclaircir certains lécanismes de jeu.
Concernant les troupes, je me rends compte que les « offensive spearmen » sont des troupes très solides, même en MF, alliant force de frappe et mobilité. Les Hch sont des troupes destructices, alliant de son côté tir et force de frappe.
Le déploiement est vraiment ultra important à ce jeu. On en a la preuve avec cette partie. Je me déploie comme une biquette, et bien je le paie cash…

( 12 juillet, 2008 )

FoG – Indo-Greek Vs Late Republican Roman

Par cette belle journée de samedi, Sylvain et moi avons décidé de nous affronter sur la règle « Field of Glory« , en choisissant des armées antiques.

Sylvain décide d’aligner une armée « Late Republican Roman« .
De mon côté, je joue « Indo-Greek« .

Le terrain est placé.
Le centre est dégagé. A ma gauche, une colline est placée perpendiculairement au long bord de table, donc inutilisable pour moi. A droite, deux vignes feront office de point d’appui face à mon adversaire. 

Déploiement de Sylvain (de ma gauche vers ma droite) :

1 BG d’éléphants
1 BG de cavaliers lourds (Cav)
2 BG de cavaliers légers (LH)
1 BG de frondeurs (LF)
1 BG de cavaliers lourds (Cav)
3 BG de légionnaires (HF)
1 BG de ballistes
1 BG de légionnaires (HF)
1 BG de gladiateurs (HF)
1 BG de frondeurs (LF)

Déploiement de Yannick (toujours de ma doite vers la gauche) : 

1 BG de cavaliers grecs
1 BG de cavaliers indiens
1 BG de thurephoroi (MF)
1 BG d’archres crétois (LF)
1 BG d’archers indiens (MF – alliés)
1 BG de chariots lourds indiens (Hch – alliés)
1 BG d’éléphants (allié)
1 BG d’éléphants
1 BG de phalangistes (HF)
1 BG de cavaliers scythes (LH)
1 BG d’archers indiens (MF)
1 BG de lanciers indiens (MF)
2 BG d’archres indiens des montagnes (LF)

pict001.jpgdéploiement des armées.

Déroulement de la bataille :
sur ma gauche : 

  • je me trouve en mauvaise posture.
  • je décide d’amener mes archers alliés en soutien de ma cavalerie.
  • mes archers crétois réussissent à fuit à une charge de LH adversaire sans être rattrapés.
  • je tiens courageusement avec mes 2 BG de cavaliers face aux charges adverses. C’est un miracle que je résiste.
  • une fois, son BG d’éléphants éliminé, je donne tout sur ses cavaliers.

au centre gauche :

  • les SCh seront inefficace de toute la partie, mais ils ont fait peur.
  • les 2 BG d’éléphants sont morts face à des tirs à la fronde par les LF adverses.
  • le gros BG de piquiers (12 bases) est rentré au contact de 2 BG de légionnaires, et en a mis 1 en déroute.

au centre droit :

  • les cavaliers scythes se balladent et tirent sur ce qui est à portée.

à droite :

  • les 2 BG de LF partent à l’assaut des LF adverses, je les étrille au tir et entame le BG de gladiateurs, puis fuient fae à une charge de ceux-ci.
  • le BG de lanciers indiens reçoit la charge des gladiteurs. ils auraient mieux fait de mourir dans l’arène, la gloire aurait été plus grande.
  • le BG d’archers indiens tirent sur le BG de légionnaires et les entemment assez pour les faire partir en déroute suite à la déroute des gladiateurs.

pict003.jpgSylvain a l’air désabusé.

Bilan : 

Au final, la victoire des indo-grecs est sans appel.
Les éléphants sont super fragiles au tir. De pls, vu la faible taille de ce BG, il n’est pas étonnat de voir le résultat. Dès qu’une plaquette est retirée, le BG passe en « auto-break« .
Les chariots n’ont pas réalisés d’action d’éclat, mais on certainement fait douter Sylvain.
Les piquiers ont attaqué et percé face à une force plus nombreuse. A droite, il était logique que je passe.
Les ballistes servent, je trouve, juste à neutraliser une zone de la table.

Il est à noter que mon partenaire du jour, à vraiment, mais vraiment pas de chance avec les dés. Son premier jet de dés pour un test suite à un tir s’est soldé par un « double As ».

Avec cette partie, on se rends compte que le placement initial est beaucoup plus important qu’à DBM. En effet, mon adversaire s’était très bien déployer, et j’ai « ramé » comme un malade pour tenter de reconstituer une ligne cohérente par rapport à celle de Sylvain. Tout de ne se règle pas avec un « 6″, comme dans l’autre règle citée juste avant.
Cette partie était très plaisante, entre 2 joueurs qui découvrent à tatons cette règle. Il faudra remettre çà.

( 12 juillet, 2008 )

FoG – Indo-Greek

Pour jouer à la règle Field of Glory, j’ai décidé d’organiser une armée gréco-indienne de fin de période, aux alentours donc de l’an 5 de notre ère. Cette liste est tirée du livret d’armée Immortal Fire.

Pourquoi avoir choisi cette armée ?
Tout d’abord, je souhaitais jouer une armée qui me « branche ». En effet, dans mes choix d’armées, je prends toujours, ou dans la plupart des cas, une armée avec laquelle je prends plaisir à jouer (ou tout du moins j’espère en prendre).
Ensuite, ce mélange de descendants d’Alexandre et d’indiens peut faire un mélange intéressant : piquiers et cavalerie macédonienne associés à des archers, éléphants et lanciers pas mauvais du tout (classifiés en tant que Medium Foot), plus quelques troupes légères toujours utiles (cavaliers Saka, archers Crétois et indiens des montagnes).

pict002.jpgles phalangistes

 

Faut-il prendre un allié ?
Dans un pemier temps, j’avais pris l’option de l’allié Saka.
Après quelques temps de cogitation (eh oui, çà m’arrive !!!), je me suis rendu compte que cette armée avec une force de frappe un peu légère avec seulement les piquiers et les éléphants. Je me suis donc orienté vers l’allié indien (Classical Indian).
En effet, cet allié m’apporte :

  • des archers de piètre qualité pour l’époque où je joue, celà me permet d’avoir un BG à moindre coût,

  • un BG d’éléphants obligatoire, sachant que j’étais parti sur 2 BG d’éléphants pour l’armée, donc celà n’est pas trop dérangeant en terme de budget et d’organisation de l’armée,

  • mais le plus intéressant, selon moi, est l’arrivée d’un BG de 4 chariots lourds  avec l’équipage armée d’arc (SCh), celà me donne une puissance d’impact non négligeable avec un support « feu » supplémentaire.

Quelles troupes choisir ?
Je choisis de prendre autant de cavalerie que je peux me permettre : cavalerie grecque, cavalerie indienne « upgradé« , les archers à cheval saka, mais malheureusement pas la cavalerie légère indienne équipée du javelot, ce qui aurait pu être utile pour contrer les légers adverses.
Je ne peux me malheureusemnt prendre le maximum de plaquettes de ma cavalerie moyenne, les BG seront de 4 plaquettes à chaque fois.
L’option des cavaliers légers d’indiens des montagnes était intéressantes, mais les cavaliers Saka sont équipés d’arc, donc tirent plus loin, et le fait qu’ils soient « swordmen » peut être intéressant si des cavaliers légers adverses sont trop proches. je décide donc de prendre le maximum de cavaliers légers saka pour compenser le fait de ne pas pouvoir prendre les cavaliers légers indiens.

Pour ce qui est des éléphants, ayant déjà pris 1 BG avec l’allié, j’en prends 1 nouveau BG, je reste donc sur mon ide de 2BG d’éléphants dans l’armée : je joue des indiens tout de même !!!

Du côté de l’infanterie, le choix est vite fait. Deux phalanges de 8 plaquettes constituront l’épine dorsale de l’armée.
Je choisis ensuite de prendre le maximum de « thureophoroi » en « MF » pour prendre le terrain à l’adversaire et soutenir l’effort des éléphants en terrain inégal (comme dans les broussailles).
Avec le même rôle, une unié de lanciers indiens est recrutée. Pour finir, je décide de prendre le maximum d’infanterie légère ave 2 unités d’indiens des montagnes et les arhers crétois.

L’armée finale.
FoG - Indo-Greek dans Armées xls indiangreek.xls

1234
« Page Précédente  Page Suivante »
|